CPAS de Waremme

Projet : le logement, socle d’une inclusion globale de jeunes vulnérables

À Waremme, de nombreux jeunes (18-25 ans) grandissent dans des conditions lamentables. Le nombre de sans-abri et de personnes mal logées est en hausse. Ceux qui grandissent dans une telle situation courent un risque d’instabilité prolongée dans la vie, et d’exclusion sociale supplémentaire. Le CPAS de Waremme est convaincu que l’accès à un logement décent constitue la base pour réaliser l’inverse : l’inclusion sociale.  Ils travaillent avec le service d’aide à la jeunesse pour déterminer quels sont les besoins de chaque individu et comment ils peuvent adapter leur logement (social) à ces besoins.

CPAS Waremme :

“Waremme lance un projet pour l’autonomie des jeunes vulnérables.

Bientôt 4 logements disponibles pour eux. Ethias contribue à cet envol !”

Georgy Manalis, Membre du Jury, Brulocalis :

“La grande valeur du projet du CPAS de Waremme est de s’attaquer à la précarité par le prisme du logement, comme socle d’une inclusion globale de jeunes entre 18 et 25 ans, en risque accru de vulnérabilité. Grâce à la mise à disposition de logements de transition, le CPAS de Waremme assure un rôle d’inclusion sociale par le logement mais aussi une proximité utile par un accompagnement. L’inclusion s’opère et l’autonomie du jeune s’enclenche. Le caractère extrêmement complet de l’approche du phénomène social du jeune en risque de déshérence m’a immédiatement séduit. Bravo au CPAS de Waremme !”